Rendez-vous au château Les Carmes Haut-Brion

Partager :

Ce mardi 6 mars 2018 nous avons visité le château Les Carmes Haut-Brion.

Véritable joyau enclavé dans la ville de Bordeaux, doté d’un terroir exceptionnel de par sa situation et sa composition.
L’histoire des Carmes Haut-Brion remonte au XVIe siècle. C’est en 1584 que le seigneur de Haut-Brion Jean de Pontac fit don aux Grands Carmes d’un vaste moulin agrémenté de prés et de vignes.

Devenue Bien National à la Révolution, la propriété fut rachetée en 1840 par Léon Colin, négociant en vins de Bordeaux et aïeul des Chantecaille, puis transmise de génération en génération au sein de la famille Chantecaille-Furt.
Depuis 2010, le groupe immobilier Pichet se porte alors acquéreur de l’ensemble du domaine composé de 6 hectares de vignes et du noble parc (4h) dessiné au XIXe siècle par le paysagiste Louis-Bernard Fischer.

Cette propriété à la particularité d’être cernée par la ville. Il s’agit d’un domaine urbain à part entière, le seul aujourd’hui à disposer d’une adresse dans la capitale aquitaine : 20, rue des Carmes à Bordeaux et à se situer sur trois communes Pessac, Mérignac et Bordeaux.

Ce cru non classé est en pleine mutation. En premier lieu par de gros investissements, comme la construction d’un tout nouveau chai spectaculaire, conceptualisé par le designer Philippe Starck et l’architecte bordelais Luc Arsène-Henry.

« Un chai magique »

L’ouvrage occupe une surface de près de 2000 mètres carrés sur quatre niveaux avec au premier étage 300 barriques, au deuxième un espace dédié à la réception des vendanges, au troisième une salle de dégustation et enfin au quatrième étage une terrasse panoramique de 350 mètres carrés avec vue sur le domaine.

Côté terroir, les 6 hectares de la propriété, à proximité du plateau Haut-Brion, sont composé d’un mélange de grave, de sable et d’argile sur un sous-sol calcaire. Les vignes ont en moyenne 40 ans et sont plantées à raison de 10 000 pieds par hectare. Elles sont protégées par un mur d’enceinte et bénéficient d’un microclimat et de la chaleur de la ville de Bordeaux qui s’étend autour.

Trois cépages composent les productions Château Les Carmes-Haut-Brions. Le Merlot est le principal (55%) suivi du Cabernet Franc (30%) et du Cabernet Sauvignon (15%). La viticulture est dite raisonnée et suit des méthodes traditionnelles.

Deux vins sont produits :
Les Carmes Haut Brion : 55% Cabernet Franc, 30% Merlot; 15% Cabernet Sauvignon;
Le Clos des Carmes Haut-Brion : 75% Merlot; 25% Cabernet Sauvignon

Magnifique visite, merci à Sylvie Fleury pour ses explications passionnantes et son professionnalisme.

 

Partager :